#Esprit d'équipe

Rome, en VO Sous-Titrée Française

L’histoire commence comme dans un film. “J’étais en train de boire mon café, et là je reçois sur Insta la notif comme quoi j’ai gagné le week-end à Rome” se souvient Samuel, avant de se marrer : “j’en ai renversé ma tasse”. Sauf que Roma n’est pas qu’un film primé, c’est aussi une aventure bien réelle, surtout pour nos 8 gagnants Par Amour du Rugby. Retour sur le déplacement de nos Gaulois chez les Romains, en marge d’Italie / France, dernière journée du Tournoi des VI Nations 2019.

Ils sont 4. 4 parmi des centaines de participants à avoir mentionné un(e) de leur proche sur Facebook, Twitter et Instagram, dans le cadre de notre grand jeu #BonPote, avec le rêve de gagner ensemble un week-end à Rome. Si Romain Ntamack s’est révélé être celui qui connaissait le mieux ses jeunes coéquipiers du XV de France, Samuel, Pierre, Jean-Guillaume et Lancelot pourraient eux aussi très bien postuler au titre de Super #BonPote. Et ce n’est pas Léa, Thomas, Laura et Samuel, leur accompagnant respectif, qui diront le contraire.

Le rendez-vous est donné vendredi 15 mars 2019 à 8h à l’aéroport d’Orly. Nos 8 gagnants sont à l’Ouest, et tant mieux, le décollage se fera depuis ce terminal, dans un avion spécialement affrété par la Fédération Française de Rugby dont Société Générale est partenaire officiel. Ils viennent de Normandie, des Pays de la Loire et de la région Parisienne, sont brasseur, conteur, community manager ou encore développeur, et leur route se croisera le temps d’un week-end. Ainsi que celle des Bleus comme nous allons le voir plus tard.

Group-14

L’atterrissage à l’aéroport de Rome Fiumicino se fait en douceur : grand soleil et 18° à midi. Deux navettes embarquent la petite équipe direction le centre et l’”Enoteca e Taverna Capranica” pour une première expérience locale : le déjeuner, et ses innombrables antipasti.

“C’était l’entrée ça ?” est probablement la phrase qui reviendra le plus souvent dans la bouche de nos gagnants-supporters lors du week-end.

Une fois le combo légumes assaisonnés-pizza-pâtes-tiramisu apprécié en 80 minutes, vient le temps d’un Captain’s Run un peu spécial dans les rues romaines. Avec notre guide Silveiro.

Group-13

Silveiro, ancien policier reconverti dans le tourisme, mène notre team à la baguette mais sans béret. Il parvient à nous faire visiter en moins de deux heures l’équivalent de 6 à 7 lieux emblématiques de la ville, dont le Panthéon et la fontaine de Trévi. Il faut à la fois digérer le déjeuner et ses paroles. Et tant mieux, tant les deux auront été riches. Le coucher du soleil marque la fin de la balade et un stop à l’Hôtel Imperiale. Sauf pour deux de nos gagnants, Samuel et Léa, qui ont le privilège de faire un rapide saut à l’Hôtel des Bleus avant le dîner pour une rencontre avec Guilhem Guirado, le vrai capitaine du jour.

Jour de match, jour de victoire ? Ce samedi matin 16 mars, le petit-déj de l’Hôtel remporte déjà un franc-succès parmi nos gagnants-supporters, avant une visite du Vatican comme une mise au vert avant la collation d’avant-match au restaurant Molto. La joyeuse tension commence à grimper au moment de la remise non pas des maillots mais des tickets. Après un espresso descendu en 2 gorgées, nous filons en quatre-roues direction le Stadio Olimpico. Il est 12h45 et le match commence dans moins d’une heure. C’est l’échauffement.

Notre équipe prend alors place à une trentaine de rangs de la pelouse. Et s’égosille comme si elle était dessus lorsque la Marseillaise retentit, après l’arrivée en parachute du ballon du match. Puis la rencontre démarre, rythmée dans les tribunes par les encouragements des deux bords. Ca se répond dans les travées comme sur le terrain. Et ce sont nos Bleus qui finalement l’emportent après une rencontre animée. Le tour d’honneur du XV de France est l’occasion de les applaudir de plus près, au son de quelques “Tou-lou-sains” quand Yoann Huget et Maxime Médard passent devant notre tribune.

Group-6

Des joueurs que nos 8 gagnants-supporters retrouveront le lendemain matin à l’aéroport, après une dernière soirée-banquet près de la Piazza Navona. Tout le monde embarque dans le même avion, un privilège pour pouvoir approcher les 23 de plus près et faire quelques photos. Notamment avec Romain Ntamack, notre grand gagnant #BonPote, à l’arrivée à Roissy. La boucle est bouclée. Veni, Vidi, Vici.