#OMIKUJI Rugby

Jonny Wilkinson, le rugby et le Japon

Ambassadeur de Société Générale Rugby depuis 2012, Jonny Wilkinson s’est rendu au Japon pour assister avec nous à la Coupe du Monde de Rugby 2019. Nous en avons profité pour lui demander dans une interview inédite son ressenti vis-à-vis de la compétition, son analyse de l’évolution du rugby au Japon et son regard sur le prochain tournoi en France dans 4 ans.

Alors que l’histoire du rugby au Japon remonte à la fin des années 1860 avec l’introduction du jeu par les Britanniques à Yokohama, la Coupe du Monde de Rugby semble avoir redonné de l’élan à ce sport. Une dynamique enclenchée dès 2015 même aux dires de Jonny Wilkinson, avec la victoire médiatisée des Brave Blossoms face aux Sud-Africains (34-32) lors de la précédente Coupe du Monde de Rugby. Et même s’il n'y a pas eu de victoire bis cette année face aux futurs Champions du Monde 2019 (défaite en quart-de-finale 26-3), les bons résultats de la sélection nippone ont généré un bel enthousiasme pour l’ovalie dans le pays, d’après les observations de Sir Jonny.

La légende anglaise avait déjà pu observer ces prémices lors du tournage de la Saison 3 de Terrain Favorable quelques mois avant le début du tournoi, et un passage dans la ville de Kamaishi, touchée par le tsunami de 2011. C’est dans cette ville côtière du nord-est du Japon qu’a été construit le « Recovery Memorial Stadium » pour remplacer l’ancien stade détruit. Un stade qui a accueilli un match pendant cette Coupe du Monde de Rugby, et une victoire surprise de l’Uruguay face aux Fidji (30-27) lors des poules.

Jonny Wilkinson a tenu également à souligner le développement du rugby féminin dans le monde, Japon compris. Un développement basé sur une valeur forte qui permet aujourd’hui de dépasser de nombreuses barrières : l’esprit d’équipe. “Le rugby est un sport très inclusif dans le sens où chaque joueur sur un terrain a une importance égale. Peu importe le numéro que vous portez dans le dos, sans vos coéquipiers, vous ne pouvez pas vous exprimer”, a-t-il ainsi aimé rappeler.

Enfin, notre Ambassadeur a souligné tout l’apport culturel du Japon pour la Coupe du Monde de Rugby, et ne doute pas que la France en fera de même dans 4 ans pour la prochaine édition : “les Français sont très doués pour ce genre de choses, et je n’ai aucun doute que leur tournoi aura de multiples facettes. La France est un pays extraordinaire, avec ses villages, il y a tellement de choses à voir !”.

Merci Jonny Wilkinson.