#Les Irremplaçables

Spécial Roubaix - Gillette, la présidente

Plus qu’un prénom à jeu de mots rasoir, Gillette est avant tout une figure à Roubaix ! Et pour cause : première présidente du Rugby Club de Roubaix, elle est aussi la première femme à avoir été présidente d’un club de rugby en France. C’était en 1975. Gillette, qui est alors professeur d’EPS, se décide avec le Foyer Socio-Éducatif du lycée Maxence Van-Der-Meersch de Roubaix à créer un club de rugby, lié au terrain homologué de l’établissement. “Je tiens encore aujourd’hui à remercier le Rugby Olympique Club de Tourcoing pour leur aide sur la constitution du dossier”, tient-elle à souligner, comme pour montrer toute la solidarité de la famille rugby.

Après une trentaine d’année au service des orange et noir, Gillette passe la main à Henri, son ex-gendre. Mais “mamie” comme l’appelle Pierre et Martin, ses deux petits-fils joueurs de l’équipe première, ne décampe pas pour autant du vélodrome de Roubaix : il est courant de la voir apparaître dans les gradins les dimanches de match. Et puis elle reste en selle à sa manière, avec son titre honorifique de Présidente d’honneur du RCR.

“Je n’ai pas continué la présidence parce que je ne tenais pas les 3ème mi-temps”, Gillette

RCR, 3 lettres encrées sur une lettre écrite à Jonny Wilkinson en mars dernier, à la veille de la demi-finale retour du championnat de Flandres contre Calais. Gillette, n’était pas inquiète, elle souhaitait simplement un coup de pouce, et puis “ils le méritent tellement, tous ces joueurs et tout ce staff qui se donnent. Je l’ai fait pour eux !” appuie-t-elle.

Et Jonny a répondu à sa lettre : “je viens”. Et il ne s’est pas présenté les mains vides, avec Guilhem Guirado et Thierry Dusautoir dans le sac de sport. On les retrouvera d’ailleurs tous les quatre dans ce moment fort que représente la remise des maillots aux joueurs lors de leur dernier match de la saison. Une équipe derrière l’équipe, avec Gillette en première ligne pour encourager ses petits, qu’elle aimerait tant voir grandir en Fédérale 3.